Qu’entend-on par additif moteur ?

L’additif moteur est un produit curatif ou préventif qui fait des merveilles sur le moteur d’un véhicule. De quoi parle-t-on et que faut-il savoir à ce sujet ?

L’additif moteur est un terme regroupant les produits curatifs et préventifs qu’on utilise pour le groupe motopropulseur d’une voiture. 

Lire également : Quels sont les avantages des pneus pleins pour Dualtron Mini ?

L’additif pour huile moteur apporte des molécules à l’huile moteur. Il l’aide à éliminer les impuretés et à accroître les intervalles de vidange afin d’optimiser les propriétés de cette huile. Elle aura une meilleure tenue thermique en plus de résister au cisaillement.

L’additif alimentation moteur est injecté depuis le réservoir de carburant grâce à une station d’injection donnée. Cet additif améliore la combustion en plus de supprimer l’eau dans le carburant. Il nettoie les conduits d’admission et les injecteurs. Il aide aussi à assainir la chambre de combustion en éliminant la calamine.

A voir aussi : Les différentes options de bâches de remorque sur mesure

L’additif du circuit de refroidissement agit de manière curative ou préventive sur les fuites du circuit (joint de culasse, radiateur…). Il débarrasse ledit circuit du tartre et des impuretés en plus de limiter la surchauffe.

L’additif pour boîte de vitesse est un produit qu’on ajoute à l’huile de boîte de vitesses pour faire face aux problèmes de passage de vitesse. Il réduit le bruit en plus de colmater les fuites.

Conditions d’utilisation des additifs moteurs

L’utilisation de l’additif moteur ne portera pas préjudice au moteur. Il ne risque pas de l’endommager. Tout usage d’un additif entraîne l’inexistence de garantie pendant une expertise suite à une casse moteur. Avant la prise en charge de garantie, il faut analyser l’huile moteur.

Au préalable, on doit consulter le constructeur pour savoir s’il bénéficie d’un accord commercial. Ainsi, il ne faut pas se fier aux affirmations de la société qui produit l’additif.

Dans les carnets d’entretien, on préfère ne pas utiliser d’additifs ou de fluides non-recommandés. Les grandes marques, à l’exemple de Ford et Peugeot, préconisent l’usage de fluides correspondant aux exigences ou spécifications définies. Certes, utiliser d’autres fluides peuvent causer des dommages que la garantie du véhicule ne couvre pas. Cela porte sur les dégâts causés par l’usage de pièces, fluides ou accessoires de qualité équivalente (mais qui ne sont pas d’origine). L’usage de carburant de mauvaise qualité ou non adapté peut conduire à des usures du moteur. Pour limiter l’usure des pompes et injecteurs par exemple, on utilise de l’additif e85

À quel moment recourir à un additif ?

L’utilisation d’additifs n’est pas forcément flagrante, surtout quand il s’agit d’entretenir un véhicule. Il est important de le vidanger de temps à autre. Ajouter des additifs est intéressant pour les voitures anciennes comme les véhicules de collection. Ces produits ont un effet positif sur le nombre de kilomètres. Ils protègent contre la corrosion.

Les additifs sont aussi intéressants sur les voitures modernes. Cela permet en effet de rafraîchir le véhicule. Toutefois, il faut ajouter des additifs avant le stockage quand la voiture n’est pas préparée à l’hivernage.

On retrouve différentes sortes d’additifs pour moteur et chacun d’eux possède des actions ciblées. Ce sont :

  • Additifs huile moteur ;
  • Additifs alimentation moteur ;
  • Additifs du circuit de refroidissement ;
  • Additifs pour boîte de vitesses.